masktopie

Que faire de tous les masques qui nous sont restés sur les bras à partir de juin 2020 ?

J'ai décidé de les utiliser pour extérioriser mes questionnements et ma frustration face à cette crise sanitaire sans précédent. En interrogeant notre rapport au temps, à l'artisanat, à la maladie, et au gouvernement et ses décisions, à travers cet objet, devenu un véritable emblème cette année.

C'est ainsi que sont créé ses masques brodés, pour transformer ces bâillons en outils de revendication.

Ce sont tous des modèles uniques. Ils ne seront pas reproduits, et ont tous étés brodés à la main, exclusivement avec des matériaux récupérés ou recyclés. Aucune dépense n’a été faite pour la réalisation de cette série.

Pour les illustrer, j’ai imaginé ce qu'il serait arrivé, si les membres du gouvernement étaient remplacés par les dieux de l’Olympe.